De l'eau s'est écoulée

12 mars 2014 14:47
A- A+
Il y a un moment que je n'ai pas fait de news sur ce site, mais il est vrai que beaucoup me suivent sur Facebook "la maison des enfants d'awa". J'essaie en effet de rendre attractif cette page avec des photos, des vidéos. Depuis Agnès, Véro, Emma, Marie, Lucie, Inès, Sylvie, Célia, Pauline, Valérie, Gaëlle se sont succédées, dans le domaine de la santé ou de l'éducation et chacun a apporté sa patte, Merci. En ce moment, Mélanie et Raphaëlle terminent leur séjour, Rosemonde et Jean et Jean Yves ont fait leur apparition pour quelques mois. Si le coeur vous en dit, venez les rejoindre afin de compléter notre équipe car nous avons besoin d'aide sur le terrain tant au niveau éducatif, que sur le domaine de la santé.Dom va bientôt arriver pour me remplacer le temps de mon séjour en France (allez c'est pour la bonne cause, je vais être à nouveau grand mère !) Muriel (qui était là l'année dernière) revient pour trois semaines aussi. Bon petit récapitulatif de ce qui s'est passé avec les enfants qui évoluent doucement mais sûrement. Avec les vacances de février de France nous avons eu deux institutrices qui ont pu cadrer les enfants de petite et grande section afin de donner des directives aux monitrices et aider plus spécifiquement certains enfants en difficulté.Chez les petits, beaucoup d'ateliers de motricité fine, des jeux, des parcours pour apprendre les formes, les couleurs -ils ont l'impression de venir jouer et en définitive, ils apprennent beaucoup. Ils utilisent beaucoup de gommettes, apprennent à découper, coller, reconstituer. Depuis plus d'un mois, le vent a apporté son lot de maladies, rhumes mais au fur et à mesure, cela descend sur les bronches et dernièrement c'est la varicelle qui a fait son apparition donc à tour de rôle, ils sont atteints, certains l'ont assez fort, d'autres unpeu moins, mais il y a les villages voisins qui viennent aussi, certains enfants se sont déjà beaucoup grattés. mélanie et Rosemonde (aide soignante) ont fort à faire, les mamans viennent aussi pour des petits rhumes de leur bébé mais c'est surtout l'apprentissage du mouchage de nez et leur apprendre aussi à nettoyer doucement avec un linge propre. L'eau salée nettoie bien et en plus nous avons la chance d'avoir des eucalyptus tout autour de nous pour purifier l'atmosphère des cases, en boisson ou inhalation ! Chez les moyens, étude des livres "c'est moi le plus fort", "Elmer", "Les trois ours", "la petite fille qui voulait voir le désert" et en ce moment "Tortuga". Ils ont donc comme avec tous les livres, fait le puzzle de la couverture, appris à écrire le titre de l'histoire avec reconnaissance des V W X Y Z, dénombrement avec des objets pour 3, 4, 5 et 6, reconnaissance des jours de la semaine et apprentissage des lundi et mardi sur ardoise. Cette semaine, toujours Tortuga avec le vocabulaire de l'habillement, toujours reconnaissance des jours de la semaine, apprendre l'expression plus lent, rapide et savoir à quoi ça correspond, reconstituer le titre découpé, associer chiffres et nombres, vocabulaire des animaux. Beau programme non ! Quant aux grands, doucement mais sûrement, ils sont allés vers l'écriture en cursif avec des graphismes bien déterminés, apprendre à différencier la lecture en script et savoir écrire en cursive, travail de l'esprit. Ils ont travaillé aussi les sens, en haut en bas, droite gauche et toujours avec à la base un livre, il y a eu baobonbon, jujube, là "y a t il des ours en afrique ?" Des ateliers imaginés pour qu'ils sachent bien se servir de leurs doigts, aujourd'hui par exemple il s'agissait de découper une figure pour reconstituer un cube ! Pas mal de déplacements ces derniers temps pour rencontrer des sénégalais, membres de différentes d'ONG. Un jour, peut-être aurai-je l'honneur de rencontrer la première dame ! En effet, elle a une fondation consacrée à la petite enfance. Vous les futurs bénévoles, n'hésitez pas à contacter les anciens pour avoir des renseignements. Nous avons besoin de vous pour ces enfants afin de leur donner une bulle d'air au moins pendant trois ans quand ils sont chez nous et on voit que lors de leur scolarité ensuite ils ont une base qui leur permet d'avancer mieux que les autres. A l'avance merci et je vous laisse regarder notre page Facebook (pas besoin d'avoir un compte) La Maison des Enfants d'Awa. A bientôt, ici ou sur la toile !
Mots cléfs: