Joyeux Noël

24 décembre 2015 14:18
A- A+
Un Noël sous le signe du bonheur, joie, calme, zénitude et partage. Partage avec cadeaux pour les enfants car ils le valent bien ! Un trimestre s'est achevé pour tous nos loulous. Un grand merci déjà aux bénévoles qui se sont succédé tout au long de ce trimestre. Comme l'année dernière, nous avons eu la dernière semaine Sylvie et Juanito ; ainsi avec Caroline et les monitrices, ils ont organisé la fête qui a eu lieu vendredi dernier. Chansons, jeux, boissons, gâteaux, bonbons et cadeaux ont marqué cette journée. Vacances jusqu'au lundi 4 janvier, jour qui débutera le deuxième trimestre qui je l'espère, verra évoluer ceux qui peinent un peu à trouver leur rythme. Nous savons pertinemment que tous les enfants ne peuvent être tous au même niveau mais nous essayons, autant que faire se peut, de leur donner un maximum afin qu'ils puissent surnager quand ils entreront en élémentaire. Jusque là, d'ailleurs, nous y sommes bien arrivés. Les plus anciens sont maintenant en CM2, classe qui demande du sérieux et surtout de la régularité. A la fin de l'année ils auront un examen, le premier de leur vie scolaire, le certificat de fin d'études primaire, puis si tout est bon, un examen d'entrée en 6è. Effectivement les niveaux sont assez bas mais à l'approche des fêtes, cette année, ce sont les élèves qui ont fait grève ! Oui il manque des professeurs, mais ce n'est pas en n'allant pas à l'école que tout se résoudra. C'est en travaillant sérieusement. Maintenant à Diofior, il y a un CDI qui possède de nombreux manuels, internet soit ce n'est pas gratuit mais peu onéreux par rapport aux autres cybers ! C'est pourquoi, dès le plus jeune âge, on leur apprend qu'il faut vouloir, car pouvoir c'est vouloir. Malgré les conditions difficiles de vie, les enfants doivent apprendre. En élémentaire, il y a des cours de soutien, certes pas tout à fait dans les normes, mais c'est déjà ça. Nos petits au CI (première classe élémentaire première année de CP), viennent en soutien chez nous afin de continuer leurs apprentissages de façon logique en français (méthode de "mamadou et bineta") et en calcul. Il faut savoir que durant le premier trimestre, ils n'utilisent pas de cahier, seulement leurs ardoises et écoutent l'instituteur. Dans certaines écoles, les classes sont surchargées, 70 en CI. La directrice essaie d'obtenir que son CI soit scindé afin de permettre aux enfants d'apprendre dans des conditions acceptables. Pas de possibilité ! C'est ce qu'on lui répond à l'inspection de Fatick ! Régulièrement les classes sont de 45 à 50 élèves ! Il est évident (j'ai vérifié) que, lorsqu'on est placé au fond de la classe, les écritures au tableau sont minuscules et déjà la copie (non vérifiée par l'enseignant) est faussée. Chez nous, nous ne souhaitons pas avoir de gros effectifs afin de privilégier la qualité de l'enseignement. Ainsi, les monitrices peuvent s'occuper individuellement d'un enfant tandis que ceux qui n'ont pas de souci, font leur exercice. Les bénévoles présents sont là aussi pour prendre en charge plus particulièrement les enfants en difficulté. Quand nous avons ainsi des aides extérieures, nous pouvons créer de petits groupes d'apprentissage. Vacances donc après un travail bien mérité, récompensé au mieux. Cette année, deux repas semaine, lundi et mercredi, le goûter toujours à base de lait et gâteaux (parfois un bonus !) et le vendredi toujours le pain au chocolat. Vous pouvez suivre presque au jour le jour les évènements sur la page facebook   la maison des enfants d'awa, ou cliquer sur le en haut à droite ! Je suis à votre disposition par l'intermédiaire du formulaire de "prise de contact" sur ce site, ou directement sur ma page ! Le bonheur partagé ou le partage du bonheur ! Joyeux Noël à vous tous ! Que l'année 2016 soit belle pour tout le monde. Santé, travail, famille, amour ! Prenez soin de vous !
Mots cléfs: