NOUVELLE ANNEE SCOLAIRE

12 janvier 2017 21:01
A- A+
je me rends compte que je n'ai pas fait de news sur cette page depuis un moment. En effet, tous le sjours ou presque, sur ma page facebook, la maison des enfants d'awa, vous pouvez suivre tout ce qui se passe. Sur ce site, il vous suffit de cliquer sur le petit f, en haut à droite et vous y êtes directement.
Donc rentrée deuxième semaine d'octobre, avec un commencement assez calme au niveau bénévolat. Mais souvenez-vous, j'ai participé au tournage sur la 5 dans Echappées Belles et je dois vraiment remercier Raphaël de Casablanca car les retombées sont là. Beaucoup de monde est là et c'est magnifique de pouvoir aider les enfants. En effet, les personnes qui viennent sur le terrain, sont là pour seconder les monitrices présentes, leur donner des idées, apporter du matériel, vêtements, fournitures, etc..... J'ai eu ainsi des visites de personnes étant en vacances au Sénégal et qui passaient dans la région. Des dons en numéraire qui permettent à chaque fois d'améliorer le quotidien de nos loulous. Depuis la rentrée, trois repas, répartis le lundi, le mercredi et le vendredi (où il y a toujours le pain au chocolat le matin avec le lait), les deux autres jours, mardi et jeudi ce sont des fruits avec un biskrem (gâteau très apprécié car il est au chocolat). Nous avons fait une campagne de vermifuge pour tous les enfants ; c'est important après l'hivernage. Le soutien a repris en novembre, principalement pour les CI qui je rappelle est la première classe de primaire, qui correspond un peu à la grande section dans notre école. Mais ici, comme le gouvernement ne veut pas entendre parler d'école maternelle, le primaire commence au CI, ensuite c'est comme en France. Evidemment la transition n'est pas facile car les classes sont surchargées et souvent le matériel didactique manque, de même que les instituteurs ne sont pas tous gentils. Je suis intervenue dans une école où une fillette de 11/12 ans avait été cravachée par sa maîtresse car elle était trop lente. Blessée, elle était venue se faire soigner. Eh oui, il est écrit dans les textes sénégalais que les châtiments corporels sont interdits, néanmoins cela existe toujours et la réponse des personnes que j'ai rencontrées " on m'a élevé comme ça, j'élève donc comme ça mes enfants et à l'école c'est pareil". Dommage, le monde n'avancera pas de cette manière. Malheureusement, je ne peux faire planer que la menace d'une dénonciation au ministère de l'éducation. Le directeur a promis qu'il veillerait au respect et moi je dis surtout, au droit des enfants. Nous avons distribué beaucoup de vêtements aux bébés, couvertures, fournitures scolaires distribuées dans les écoles, directement aux enfants et à des familles qui peinent pour payer les frais d'inscription et les fournitures. Ici, nous avons pris en charge les frais d'inscription des élèves sortant de notre GS et les fournitures ainsi que pour les enfants parrainés. Nous avons décidé également de prendre en charge, au moins jusque CM2 tous les enfants sortant de notre école maternelle, mais attention, le travail doit être bon, moyenne exigée pour le CI et le CP 7/10 et ensuite 6/10 (eh oui il existe un classement et une note sur 10). Il faut faire comprendre, tant aux enfants qu'à leur famille, que le travail scolaire est important. Grâce au savoir, on peut évoluer. 
Souvenez-vous, nous avions réussi, grâce à la fondation suisse la lagune et au fonds de Bazaar d'installer des panneaux solaires. Néanmoins, il nous manquait deux batteries. Grâce aux dons arrivés sur le site de kisskissbankbank, nous avons pur les acheter, ainsi nous sommes plus autonomes. Nous avons toujours une facture d'électrice mais rien en comparaison de ce que c'était. De plus, le fonds Majany nous a octroyé une somme qui a permis la construction d'un puits avec pompe hydraulique solaire et nous avons un "château d'eau, petit certes mais quand même". Le réseau de l'eau SEOH est toujours là, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Merci à tous ceux qui nous aident, tant sur le terrain qu'au niveau des dons. Nous avons l'association ADES qui participe tous les ans au fonctionnement et aux travaux d'entretien, rénovation, amélioration. Maintenant nous avons en plus Aby qui vit au Japon et que j'ai eu le plaisir de rencontrer début de ce mois, elle a organisé un "marathon de lecture" avec les enfants de l'école internationale où elle exerce et a récolté une belle somme. Grand merci à elle et nous espérons que nous continuerons à collaborer. Son frère, médecin est venu apporter une partie de la collecte avec un ami chirurgien et une amie gynéco, que du bonheur si nous pouvons trouver un créneau pour organiser au moins une journée avec eux pour la population. Un grand merci aussi à l'association Basmaa qui a financé en grande partie les livrets scolaires que nous utilisons dans les sections. Si j'oublie quelqu'un, ne m'en veuillez pas, mon coeur est très chaud de tous les dons et de toutes visites. Les enfants sont heureux. Nous avons pu organiser une belle fête de Noël, toute la journée avec des jeux, des cadeaux et surtout un repas de fête qui a continué le lendemain. Trois semaines de vacances pour se reposer et reprise le lundi 9 janvier, sur les chapeaux de roues. Beaucoup de bénévoles depuis la rentrée et ce, jusqu'à fin mars. Je vous l'ai dit, que du bonheur ! Merci à vous tous. Mes loulous, l'association sénégalaise et mon pendant en Suisse, par mon intermédiaire vous souhaitent une super année 2017, santé, bonheur, joie, réussite. Soyez heureux, vivez l'instant présent et surtout profitez !
Mots cléfs: